Bienvenue/Willkommen!

Vous trouverez sur ce site des informations sur les écrevisses en Suisse.

Hier finden Sie Informationen zum Thema Flusskrebse in der Schweiz.
Deutsche Version

Sono disponibili gli opuscoli informativi sui temi quali la peste dei gamberi, l’allevamento dei gamberi negli acquari e sulle misure di prevenzione e barriere di protezione.
Opuscoli informativi



Actualités

Colloque sur l’écrevisse calicot à Karlsruhe


18.10.2018
Fachtagung zum Kalikokrebs in Karlsruhe

En Europe, d'autres espèces d’écrevisses américaines gagnent encore du terrain en plus des écrevisses signal, américaines, et des écrevisses rouges de Louisiane. L’écrevisse calicot est l’une d’entre-elles. Cette espèce se répand dans le Rhin supérieur depuis 1993. L’espèce peut atteindre de grandes densités en particulier dans les petits eaux dormantes et met en danger la flore et la faune locales.

Un colloque sur l’écrevisse calicot se tiendra
le 7 décembre 2018 à Karlsruhe.

Trouvez les informations d'inscription dans le flyer.














Cas de peste de l’écrevisse en Suisse cette année aussi


17.10.2018

Des milliers d’écrevisses à pattes rouges sont mortes dès avril de cette année dans l’Aatalweiher de Neuhaus, commune d’Eschenbach canton de Saint-Gall. Plusieurs écrevisses à pattes rouges ont été trouvées mortes fin septembre dans le cadre d’un stage réalisé par l'Eawag au bord de la Glatt. Un examen d’animaux envoyés effectué par le FIWI en a conclu ici que ceux-ci étaient infectés de la peste de l’écrevisse (Aphanomyces astaci).

Dans les deux cas, la manière dont la peste de l’écrevisse est parvenue dans l’Aatalweiher ou la Glatt reste inexpliquée. Les seuls vecteurs responsables entrant en considération sont les hommes, les chiens ou les oiseaux, car la distance avec les cours d’eau à écrevisses américaines malades de la peste est trop grande pour que l’agent pathogène ait été introduit par des non-indigènes écrevisses ou des poissons immigrés.

Étant donné que, abstraction faite des poissons, nous ne pouvons pas empêcher non plus les animaux d’eau, comme les castors ; et les oiseaux de se déplacer, les relations publiques sont la seule possibilité qu’il nous reste. Il faut sensibiliser la population vivant sur place et d'autres acteurs au bord des cours d’eau, comme les pêcheurs, les écologistes ou les entreprises de construction pour contenir la propagation de la peste de l’écrevisse.



Détection d’écrevisses à l'aide de tests ADNe


17.10.2018
Symposium 2018

La méthode dite de l’ADN environnemental permet de détecter les espèces d’écrevisses par des morceaux d’ADN existants dans l’eau.

Le projet commencé cette année par la SCES et la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse (FHNW) a pour but de valider la méthode et de l’établir en Suisse. Les premiers prélèvements servant à la validation ont déjà été réalisés cette année. Ceux-ci doivent démontrer à quel point la méthode est sensible et si l’équipement répond aux exigences sur le terrain.

En 2019, des cours d’eau seront désignés avec les cantons participants sur la base des résultats obtenus pour répondre aux questions spécifique.



Rétrospective du symposium 2018


10.09.2018
Symposium 2018

Plus de 50 participants venus de toute la Suisse et de l’Allemagne voisine étaient de la partie cette année encore. Le nouveau lieu de conférence de la Haute école spécialisée du nord-ouest de la Suisse à Olten a été accueilli de manière très positive en raison de sa position centrale.

Des aperçus passionnants de la gestion des écrevisses rouges de Louisiane à Zurich, du projet ADNe de la SCES sur les maladies des animaux aquatiques, ainsi que des idées de deux stations d’élevage d’écrevisses, ont été très instructives. L’invitée d’honneur, Madame Prof. Dr. Ivana Maguire de Croatie nous a démontré que la problématique de l’écrevisse n’était pas d'actualité seulement en Suisse. Pour conclure, Pascal Stucki d’Aquabug nous a donné un aperçu de la situation régnant dans le canton du Jura.

Le prochain symposium se tiendra le 9 septembre 2019 à Olten.

S'il y a suffisamment d'inscriptions de francophones, une traduction simultanée sera organisée.

Avez-vous un sujet ou un projet que vous souhaiteriez présenter ? Inscrivez-vous directement à info@flusskrebse.ch



Nouvel aide-mémoire sur la mise en œuvre de projets de construction dans des cours d’eau à écrevisses


23.08.2018

Quelles sont les conditions nécessaires à l’exécution de projets de construction dans ou au bord de cours d’eau de telle manière à nuire le moins possible à la population existante d’écrevisses ? Que faut-il clarifier ou entreprendre en premier lieu ? Vous trouverez les réponses à ces questions et à des questions similaires dans le nouveau l'aide-mémoire «Projets de construction dans les eaux à écrevisses»

Bauvorhaben in Flusskrebsgewässern



Les brochures du SCES sont désormais égalementdisponibles en italien


28.11.2017

Checklist peste del gambero - come interveniere Informationi riguardanti la pesta del gambero
Impedimento della propagazione della peste del gambero Gamberi di fiume: allevamento in acquario
Protezione delle risorse dei gamberi di fiume Barriere di protezione dei gamberi



La mort des écrevisses à Steinacherweiher – À qui la faute ?


28.11.2017

Nous pensons actuellement que la peste de l’écrevisse a été importée dans le Steinacherweiher dans le cadre d’un entraînement militaire. De grandes quantités d’eau du lac de Zoug, connu pour abriter des écrevisses américaines, très envahissantes, ont été déversées dans l’étang.

Normalement, toute construction ou manipulation sur des eaux nécessite une autorisation et doit en être signalée au canton concerné, ce qui n’a pas été fait ici. Cet incident montre à quel point il est important que tous les acteurs des eaux soient informés au sujet de la peste de l’écrevisse.

Fischen Jagen Schiessen
Le Steinacherweiher, au milieu de la forêt de Steinenhaus dans le canton du Zoug.


« Pêche Chasse Tir »


28.11.2017

L’exposition « Pêche Chasse Tir » se tiendra du 15 au 18 février 2018, au BERNEXPO à Berne. Le SCES et la Fédération Suisse de Pêche (FSP) tiendront un stand commun et informeront au sujet des écrevisses. Les visiteurs pourront s’y informer au sujet des écrevisses et admirer des exemplaires vivants de toutes les espèces que l’on peut trouver en Suisse.

Nous nous réjouissons d’ores et déjà de votre visite !

Plus d’informations


Fischen Jagen Schiessen
Impressions de la foire 2012. Photo : www.fischen-jagen-schiessen.ch


Séminaire sur les écrevisses : Biologie – Écologie – Gestion
14 au 16 septembre 2018, à Lunz am See (Autriche)


10.10.2017

Flusskrebsseminar 2018

Vous seront présentées, sous la direction compétente de Johannes Hager et Reinhard Pekny, les bases complètes de la biologie, de l’écologie et de la gestion des écrevisses.

Le cours en trois jours à Lunz am See (Autriche) comprend, en plus de l’enseignement théorique, des visites sur le terrain. Le cours s’adresse tout autant aux spécialistes des écrevisses qu’aux personnes intéressées.

Le cours sera dispensé en allemand

Date limite d’inscription : 4 Septembre 2018

Programme et formulaire d’inscription


Nouveau cas de peste


15.6.2017

Le 13 mai, des écrevisses mortes ont été découvertes pour la première fois dans le Wattbach (canton de Zurich), puis aussi dans l’étang de Steinhausen (canton de Zoug). Les examens pratiqués sur les écrevisses mortes, auprès du Centre pour la médecine des poissons et des animaux sauvages de Berne (Zentrum für Fisch- und Wildtiermedizin (FIWI)) ont révélé que les animaux avaient succombé à la peste de l’écrevisse. La présence d’écrevisses des torrents et d’écrevisses à pattes rouges était très importante pour le canton de Zoug.

Il ne reste qu’à espérer que la peste de l’écrevisse dans les eaux ne doive pas son origine aux écrevisses néozoaires. Dans ce cas-là, une reconstitution de la population, au cas où il y aurait eu des survivantes, ou un repeuplement ne serait plus possible. On ignore encore comment la peste de l’écrevisse a pu atteindre les eaux.

Informations supplémentaires :
Anzeiger Affoltern, 19.05.2017 (allemand)
Anzeiger Affoltern, 06.06.2017 (allemand)



Barrage à écrevisses dans la Lucelle


13.6.2017

Flyer Symposium

La plus grande population d’écrevisses à pattes blanches existante jusqu’alors en Suisse, dans la Lucelle (canton du Jura, Bâle-Campagne et Soleure), a été fauchée par la peste de l’écrevisse (Aphanomyces astaci) en 2013. Jusqu’à présent, aucune écrevisse à pattes blanches n’y a été retrouvée vivante. On ignore encore comment la peste a atteint la Lucelle. Selon certaines hypothèses, elle aurait été introduite par des machines de construction.

Si certaines écrevisses à pattes blanches ont survécu, l’espoir subsiste de voir celles-ci se reproduire et constituer une nouvelle population. Un repeuplement avec des écrevisses à pattes blanches du pool génétique de Lucelle peut être considéré si jamais l’on ne retrouve plus aucune écrevisse à pattes blanches à l’avenir, et si la peste de l’écrevisse ne peut pas être prouvée non plus.

La Lucelle se jette dans la Birse, où vivent des écrevisses signal. Pour ne pas abandonner l’habitat précieux de la Lucelle aux espèces invasives, le canton Bâle-Campagne a construit un barrage à écrevisses avec le soutien professionnel du SCES. L’habitat est ainsi protégé contre la migration non anthropique des écrevisses signal.


Fortes concentrations de pesticides dans les ruisseaux : un risque aussi pour nos écrevisses indigènes


05.04.2017

Flyer Symposium

Dans une étude réalisée sur mandat de l'Office fédéral de l'environnement, les normes de qualité de l'eau ne sont respectées dans aucun des cinq ruisseaux examinés par l’eawag. Les petits cours d'eau sont pollués par une multitude de fongicides, d'herbicides et d'insecticides.

Les écrevisses appartiennent aux arthropodes comme les insectes. C'est pour cette raison que les insecticides sont aussi toxiques pour les écrevisses. Un catalogue de mesures correctrices est actuellement en cours d'élaboration dans le cadre du « Plan d'action visant à la réduction des risques et à l'utilisation durable des produits phytosanitaires ».

Vous trouvez ici un récapitulatif de cette étude ainsi que deux articles détaillés : www.admin.ch


Peste de l'écrevisse en lac de Sempach


20.7.2016

Le vétérinaire cantonal du canton de Lucerne a déclaré le lac zone interdite pour 5 ans.

Communiqués de presse:
www.romandie.com


Recensement des écrevisses dans le canton de Zurich


2016

Sous la direction de Rolf Schatz, la CI en faveur de la pêche durable «Dä Neu Fischer» a collecté des informations sur la présence des écrevisses dans le canton de Zurich. En collaboration avec des associations de protection de la nature et des oiseaux, des exploitants de bassins et des particuliers, 1153 points d’eau ont été analysés entre 2008 et 2014 afin de recenser les écrevisses.

CI en faveur de la pêche durable «Dä Neu Fischer»

Communiqué de presse:
Neue Zürcher Zeitung


Lancement du site Internet du Service conseil écrevisse Suisse


21 août 2014

Sur demande de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), le Service conseil écrevisse Suisse (SCES) est en cours de constitution depuis le début de l’année 2014. Vous y trouverez toutes les nouveautés et informations importantes sur les écrevisses.


Cas de peste de l’écrevisse dans le lac de Mauensee


16 mai 2014

Cette épizootie a frappé l’écrevisse à pattes rouges indigène. La réintroduction de cette espèce recommencera au plus tôt dans cinq ans. Personne ne sait toutefois comment cette peste s’est introduite dans l’eau. Sa première apparition dans le lac de "Mauensee" remonte à 1997, puis elle est survenue en 2011 à quelques kilomètres de là, dans le lac de "Soppensee". Cette zone est désormais considérée comme à risques et il est interdit d’y prendre et d’y lâcher des écrevisses. Les pêcheurs doivent aussi désinfecter leur matériel une fois qu’ils ont pêché.

Communiqués de presse:
Luzerner Zeitung


Mort d'écrevisses à pattes blanches dans la Lucelle


15 Juillet 2013

La peste de l’écrevisse a touché l’une des plus grandes populations d’écrevisses à pattes blanches de Suisse. On ne sait pas vraiment comme cette maladie est apparue, mais il est possible que les accessoires de pêche, les oiseaux aquatiques, mais aussi des engins de construction aient favorisé sa propagation.

Communiqués de presse:
SRF
Blick